Modèle pour refuser une demande de rupture conventionnelle

Modèle de Modèle pour refuser une demande de rupture conventionnelle à télécharger gratuitement pour vous lancer à la recherche d'un emploi en toute simplicité.
Modèle pour refuser une demande de rupture conventionnelle
Modèle pour refuser une demande de rupture conventionnelle
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Nous avons envoyé le Modèle pour refuser une demande de rupture conventionnelle directement sur votre Mail

Mon Modèle Gratuit à Télécharger !

Comment obtenir la Modèle pour refuser une demande de rupture conventionnelle ?

Comment ça marche ?

  • Tout d’abord, entrez vos coordonnées dans le formulaire ci-dessus.
  • Vous recevrez par la suite votre modèle de convention de stage entièrement personnalisable.

Nos Modèles sont-il gratuits ?

OUI ! Ainsi que l’ensemble des modèles que vous pouvez trouver sur Document RH 😀

Peut-on personnaliser le Modèle pour refuser une demande de rupture conventionnelle ?

OUI. Effectivement, toutes nos contrats de travail sont entièrement personnalisables. Vous êtes ensuite libre de les mettre à votre goût ! 😀

Quel format choisir ?

Vous pouvez choisir votre convention de stage au format de votre choix : Word, PowerPoint, Canva, PDF…

Nous vous conseillons de choisir le modèle de convention de stage au format Word.

C’est bien plus pratique ! 🤫

Comment se démarquer des autres contrats de travail ?

Par exemple, vous pouvez réaliser un contrat de travail personnalisé et unique. 😁

Pourquoi choisir ce modèle de Modèle pour refuser une demande de rupture conventionnelle ?

Une rupture conventionnelle est un modèle de rupture apparemment favorable. Pour les salariés, car ils peuvent toucher une indemnité de départ au moins égale à l’indemnité légale de départ, mais aussi toucher des indemnités de chômage. Il en va de même pour les employeurs, qui s’affranchissent de procédures de licenciement parfois longues et conflictuelles. Cependant, tant l’employeur que l’employé peuvent avoir intérêt à refuser de résilier le contrat. Ce refus est-il possible ? Comment le formaliser ?

Demande de rupture conventionnelle

Avant la mise en œuvre de la résiliation régulière, le seul moyen de résilier le contrat de travail à durée indéterminée après l’expiration de la période d’essai est la démission, le licenciement ou le règlement judiciaire, et il n’existe aucun moyen de règlement à l’amiable et de résiliation bilatérale de la relation de travail.

Désormais, les articles L1237-11 et suivants du Code du travail permettent aux salariés ou employeurs en CDI de demander volontairement la fin du contrat de travail par la rupture conventionnelle.

La procédure est très réglementée par la loi et repose essentiellement sur une entente mutuelle et une négociation à l’amiable entre les parties. A cet effet, le salarié et l’employeur conviendront d’un premier entretien, au cours duquel ils pourront se faire assister par un salarié de l’entreprise, un conseiller du personnel ou un membre du syndicat de l’employeur. A l’issue de cet entretien, un accord aux termes négociés sera rédigé, qui devra ensuite être vérifié (ou autorisé à un salarié protégé) par la Direccte après un délai de réflexion obligatoire de 15 jours calendaires.

Importance du consentement à la rupture du contrat

La rupture de contrat étant un mode de rupture amiable du contrat de travail entre le travailleur et l’employeur, aucune rupture de contrat ne peut intervenir sans le consentement libre et éclairé des deux parties quant au choix de la rupture de contrat et aux conditions de son exécution.

Bien qu’un différend entre les parties ne remette pas en cause la validité de la résiliation du contrat, la résiliation du contrat ne doit pas être causée par une pression ou une tromperie de l’employé ou de l’employeur, sinon elle sera passible d’une pénalité invalide. Elle sera alors requalifiée en rupture abusive du contrat de travail, pouvant donner lieu au versement de dommages et intérêts en plus de l’éventuelle indemnité de rupture applicable.

Comment rejeter une demande de rupture conventionnelle ?

Qu’une proposition de licenciement classique émane d’un salarié ou d’un employeur, et quel que soit le contexte de la demande, chaque partie peut la rejeter sans se justifier ni motiver sa décision. Un refus de négocier une rupture de contrat ou de se présenter à un premier entretien n’est jamais fautif et ne fera pas l’objet de sanctions disciplinaires.

Nous vous proposons donc ici un modèle de lettre de refus de demande de rupture conventionnelle que vous pourrez facilement moduler en fonction de votre poste de travail. Si vous avez des questions sur vos droits, contactez un représentant des travailleurs, un avocat ou un syndicat.