Démissionner pour un autre emploi

Vous cherchez un nouvel emploi et vous venez de trouver un nouveau poste dans une société, félicitations ! Mais alors vous vous demandez sûrement comment quitter votre poste actuel  et démissionner pour un autre emploi ? Vous avez le droit de vous poser cette interrogation. Toutefois, bien avant de quitter votre poste présent, certaines contraintes sont à prendre en compte afin d’éviter d’être désavantagé ou même d’être privé de certains droits et enfin, de partir en bons termes. Découvrez dans cet article les étapes et règles à suivre pour quitter votre emploi pour un autre emploi.

A lire aussi : Annoncer sa démission en 3 étapes

 

Comment quitter un emploi : les différents moyens de rompre le contrat

Nous allons d’abord aborder les moyens disponibles pour quitter son emploi. Différentes options vous sont proposées, à vous de les découvrir.

Tout d’abord, la démission est l’option parfaite si vous ne voulez pas engager de négociations. Elle permet de quitter une société sans pour autant donner une raison spécifique. Il suffit de notifier votre volonté de partir. Toutefois, il est important que cette décision soit claire et évidente pour vous. Malgré ce que l’on pense, vous n’êtes pas obligé de signifier la démission par écrit. Il n’y a aucune procédure légale qui s’impose. Cependant, il est fortement recommandé de rédiger une lettre de démission. Dans certains cas, des conventions collectives demandent que la démission soit faite sous la forme d’un document écrit. Pour ce faire, vous devez écrire et envoyer une lettre, manuscrite ou non, et la faire signer à la main par votre supérieur. Par ailleurs, si vous donnez votre démission de manière orale et que l’employeur s’avère contester votre opinion, vous ne disposez pas de preuve. En fonction des circonstances dans lesquelles vous quittez votre travail, vous devez trouver la meilleure manière d’annoncer votre démission pour un autre emploi, en écrivant une lettre de démission ou non.

 

Mais comment quitter votre emploi sans démissionner ?

Une autre option s’offre à vous pour quitter votre emploi sans démissionner : la rupture conventionnelle. Elle permet d’obtenir des conditions de départ plus intéressantes que la démission. De plus, la rupture conventionnelle vous donne le privilège de garder une bonne relation avec l’entreprise que vous quittez. En revanche, il vous faut suivre certaines étapes : dans un premier temps, vous devez avoir une discussion avec votre employeur. Il vous faut déterminer les conditions de rupture, lors de cette discussion, qui incluent la date, le montant d’indemnité que l’entreprise doit vous verser et effectuer votre préavis. Vous devez ensuite signer la convention de rupture conventionnelle et enfin avoir une validité de cette convention de rupture conventionnelle.

Autant dire de manière simple que l’abandon de poste est une option risquée et très peu recommandée. L’abandon du poste consiste à ne plus venir faire ses devoirs dans l’entreprise, c’est-à-dire que la personne quitte son emploi sans prévenir son employeur. Cette solution est risquée. En effet, votre employeur peut prendre des sanctions contre vous, qui peuvent aller jusqu’au licenciement. Dans ce cas, il est difficile de garder une bonne relation avec la société. Si cette optique vous tente, renseignez-vous bien sur vos droits et prenez en considération les atouts et inconvénients de cette manière de faire.

De manière générale, vous avez désormais une idée de l’option qui semble adéquate à votre condition.

 

Garder de bonnes relations avec son ancien employeur

Vous avez fait plus ou moins une longue période dans l’entreprise que vous voulez quitter ? Pour cela, il est préférable de partir en bons termes, ce qui est beaucoup plus agréable pour vous et pour votre ancien employeur. Ce dernier gardera de vous la conviction que vous êtes une personne de confiance. Cela peut également être utile dans l’avenir si vous devez transmettre des références professionnelles. De manière simple, signalez à votre employeur votre volonté de quitter l’entreprise et expliquez lui les raisons. Il est fort probable qu’il essaie de négocier pour vous retenir. Cela est intéressant pour vous, notamment si vous choisissez de changer d’emploi dans une volonté d’évolution de carrière ou de salaire.

Il se peut que vous soyez convaincu par l’idée de démissionner pour un autre emploi. Dans ce cas, garder de bonnes relations avec votre ancien employeur vous permettra d’obtenir de sa part une lettre de recommandation ou de le faire apparaître dans votre liste de références professionnelles. Avoir de bons termes pour la séparation est bénéfique pour les deux parties. Ainsi, vous gardez de toute évidence un excellent souvenir de votre expérience dans l’entreprise.

Pensez également à garder une position neutre vis à vis de votre ancienne entreprise. Vous aurez tout à gagner si vous gardez de bonnes relations avec votre ancien employeur à la fin de votre travail, et l’on ne sait jamais de quoi est fait l’avenir.

 

Préparer et mener à bien la transition

Vous avez convenu une durée de préavis avec votre employeur. Ne prenez surtout pas les dernières semaines de travail pour des vacances ! Il est capital d’assurer votre travail jusqu’au dernier jour et de finir si possible tôt les tâches en cours. Pour cette opération, prenez soin de bien classer vos documents et de rédiger des fiches pour aider votre remplaçant à occuper le poste. Cela est important pour la société qui n’a pas encore trouvé un employé pour prendre votre poste.
Vous devez assurer de manière directe la transition avec votre successeur si votre remplacement est prévu. Ce temps d’organisation est primordial afin de permettre au nouvel employé une adaptation plus facile. Vous pouvez également lui expliquer dans le détail sa mission et lui rendre les dossiers qu’il va traiter. Ainsi, vous partirez avec une sensation du devoir accompli et de légèreté.

Démissionner pour un autre emploi : attention au préavis

Il est possible que vous consultiez des offres d’emploi pendant que vous êtes à présent en poste en CDI. Pour ce faire, vous devez vous renseigner sur la disponibilité demandée. Cette date doit être connue pour commencer un travail dans la prochaine entreprise. Puisque quand vous allez démissionner pour un autre emploi, un préavis obligatoire devra être respecté. Ce préavis varie d’une semaine, voire de plusieurs mois selon la convention collective et le contrat de travail.

 

Nos modèles

Retrouvez tous nos modèles de lettre de démission entièrement personnalisables à télécharger gratuitement !

Lettre de démission CDI

 

Modèle de Lettre de démission CDI à télécharger gratuitement