6 erreurs à ne pas reproduire en entretien d’embauche

Introduction

Votre profil a capté l’attention d’un employeur à la suite de votre candidature spontanée ? Vous avez d’ores et déjà obtenu un rendez-vous pour l’entretien ? Félicitations ! Votre CV et votre lettre de motivation ont probablement convaincu l’attention du recruteur et il pense que vous êtes apte au poste qu’il propose. Place maintenant à l’entretien d’embauche.

L’entretien d’embauche est la deuxième étape du processus de recrutement et c’est le premier contact visuel avec le recruteur. La première impression est souvent la bonne et c’est pour cette raison que le candidat doit faire « bonne impression » dès le premier rendez-vous. Cependant, certaines erreurs peuvent parfois survenir dès le début de l’entretien d’embauche.

Découvrez dans cet article les 6 étapes simples et efficaces pour réussir avec brio un entretien d’embauche ****du début jusqu’à la fin !

Etape 1 : Planifiez votre travail à l’avance pour être ponctuel

L’entretien de recrutement est une situation face à laquelle on a toutes les raisons d’être angoissé. Pour ne pas perdre vos moyens à cause du stress, mieux vaut vous préparer à l’avance. Par exemple examiner minutieusement les étapes de votre trajet pour vous rendre à l’entretien.

Par ailleurs, n’oubliez pas de prévoir environ une dizaine de minutes d’avance afin de pallier aux éventuels retards de transport qui pourraient nuire à la réussite de votre entretien d’embauche. Arriver à l’heure ou quelques minutes en avance est un moyen efficace pour faire une bonne impression devant le recruteur. En effet, ceci démontre votre professionnalisme, votre dynamisme ainsi que votre motivation.

Par ailleurs, une tenue vestimentaire correcte est exigée quelque soit le secteur d’activité de l’entreprise. Une personne bien habillée est une personne  d’une qualité irréprochable !

Etape 2 : Soyez poli

La politesse est très importante auprès de tous les membres du groupe. Quelque soit leur rôle au sein de l’entreprise, quelque soit leur attitude, vous devez en toutes circonstances rester poli. N’oubliez pas de sourire à vos interlocuteurs. Cela montre également que vous portez de l’intérêt au poste et à la société.

Etape 3 : Renseignez vous sur l’entreprise

Pour être réussi, un entretien doit être bien préparé. Vous devez vous informer suffisamment sur l’entreprise dans laquelle vous désirez exercer. De plus, vous pouvez grâce à internet recherchez des informations sur l’entreprise, son histoire et sur les produits qu’elle propose. Soyez au point sur votre sujet, vous pouvez même vous aider de fiches mnémotechniques pour retenir les points importants de l’entreprise.

L’écoute active est indispensable. Aucune inattention ne sera tolérée ! Le candidat doit montrer sa motivation ainsi que ses points communs avec le poste proposé. Au terme de l’entretien, vous devez remercier le recruteur du temps qu’il vous a accordé.

Etape 4 : Mettez en avant vos points forts

La confiance en soi est très importante pour le recruteur, mais il ne faut pas en abuser. Il est préférable pour vous de savoir cibler les attentes du recruteur quant au poste que vous convoitez. Vous devez bien connaître votre parcours et les compétences demandées.

Ceci vous permet de vous présenter aux yeux de l’employeur comme un candidat adapté. Pour vous rendre plus crédible, exemplifiez vos propos par des chiffres et des réalisations concrètes lors de vos diverses expériences.

Enfin, la question sur vos points forts et points faibles sera sûrement abordée, alors préparez vos réponses et soyez positif !

Etape 5 : Posez les questions pertinentes

À la fin de l’entretien, vous devez poser des questions afin d’avoir plus d’éclaircissements. Cependant, certaines questions telles que le montant de la rémunération sont à éviter pour un premier entretien. Ce sont, certes, des questions importantes, mais elles doivent être posées quand le recruteur aura soulevé un intérêt pour votre candidature.

Toutefois l’employeur peut également vous poser des questions. Dans ce cas, faites la liste des questions qu’on pourrait vous poser et préparez une réponse pour chacune d’entre elles. Par ailleurs, si vous êtes en poste, ne dénigrez surtout pas votre ancien employeur, cela fera une mauvaise impression. Bien au contraire, vous pouvez donner les références de personnes qui vous connaissent ou qui ont déjà travaillé avec vous.

Etape 6 : Relancer le recruteur

Votre entretien est passé et vous pensez que vous vous en êtes bien sorti ? N’hésitez pas à écrire au recruteur après votre entretien d’embauche. Nous vous conseillons de lui envoyer un message afin de lui signifier à nouveau que vous êtes intéressé et extrêmement motivé.

Voilà, si déjà vous suivez ces 6 différentes étapes, vous mettrez plus de chances de votre côté pour décrocher votre prochain emploi.

Conclusion

Pour conclure, lors d’un entretien d’embauche, le candidat doit optimiser le peu de temps qu’il a pour convaincre son employeur au maximum. Pour ce faire, il est primordial de structurer au préalable l’entretien.

L’entretien d’embauche est l’étape capitale dans une candidature d’emploi. L’intérêt majeur est de vérifier si le demandeur d’emploi répond aux attentes de l’entreprise et d’évaluer la personne par rapport à son CV déposé.

À lire aussi : 6 erreurs à ne pas reproduire en entretien d’embauche

 

Nos modèles

Retrouvez nos modèles RH entièrement personnalisables à télécharger gratuitement !

Modèle Entretien D’embauche

 

Modèle entretien d'embauche à télécharger gratuitement_page 1